Le dunk est le geste le plus spectaculaire au basket. Tous les fans de ce sport sont les yeux ébahis devant les TOP10, récompensant les meilleures actions, remplis de dunks. Mais, quand c’est à votre tour de réussir ce geste, tout se complique. Vous êtes trop court, lâchez la balle ou vous vous faites mal contre l’arceau. Comment faire pour progresser ?

Soyez réaliste et ne vous découragez pas !

Si vous faites 1m70 et pesez 90 kg, vous n’arrivez jamais à dunker sur les paniers pour professionnels. Le cercle est à 3.05 m de hauteur et il faut soit être très grand, soit avoir une bonne détente pour y parvenir.

Si en sautant, vous arrivez à une quinzaine de centimètres de l’arceau, il y a de fortes chances que vous puissiez l’atteindre avec un peu d’entraînement. En revanche, si vous ne parvenez même pas à effleurer le filet, la marge de travail semble trop importante sans un très gros travail physique.

Pas de fatalisme ! Prenez un panier de basket réglable et descendez-le à la hauteur qui vous convient pour dunker comme vous en rêviez depuis longtemps !

La détente, cela se travaille

Il est vrai que certains physiques sont naturellement meilleurs pour sauter. C’est souvent le cas des grands longilignes ou des petits gabarits toniques et puissants.

Mais, le dunk n’est pas un don, mais une récompensée méritée à la suite d’un long travail. Avant de s’atteler à la technique du dunk, apprenez à sauter.

Pour cela, musclez vos mollets, vos cuisses et vos abdos. Ce sont principalement eux qui bossent lors du saut. Regardez des vidéos de dunkeurs et vous verrez qu’il y a un vrai travail de fait sur les appuis. Vous devez descendre bas sur la jambe d’appui, tandis que la seconde monte vers le cercle.

Faites des sauts de ce type sans ballon. Pour objectif, fixez-vous de toucher la planche. Multipliez les séances de dix sauts en tentant à chaque nouvelle série d’aller plus haut que la précédente.

En combinant ces exercices avec un travail dans la salle de musculation ou des exercices effectués avec le poids du corps, les progrès seront réels.

Travaillez la technique du dunk

Le dunk n’est pas simple ! Essayez et vous verrez que la plupart du temps, cela finit par une balle lâchée avant d’être smashée dans le cercle ou par un gros coup d’avant-bras sur le cercle (et cela, ça fait mal !).

Commencez par dunker sur des paniers peu hauts. L’exploit physique de monter à trois mètres ne sera pas là, mais c’est bien pour améliorer votre technique.

Restez simple au départ. Ne tentez pas un dunk arrière alors que vous ne savez pas faire un simple dunk à deux mains. Ce dernier est le plus facile à faire. L’objectif est de pulvériser le filet en lançant fortement le ballon dedans. Idéalement, vous devez lâcher le ballon juste au-dessus du cercle pour avoir le temps de vous accrocher à ce dernier.

Faites et recommencez. Par la suite, exercez ce dunk à une main. C’est souvent celui-là que vous réussirez à faire en match si vous atteignez difficilement le panier.

Qui sait ? Peut-être qu’après des années d’entraînement, vous pourrez réaliser de tels dunks !