Après avoir profité d’un week-end de répit sous un soleil de plomb, la France est prête pour une nouvelle vague de chaleur cette semaine, les prévisionnistes prédisent une hausse des températures jusqu’à 40°C dans le sud.
Le soleil et la chaleur reviennent en France cette semaine, avec neuf départements déjà mis en alerte orange – la deuxième plus haute alerte – pour les vagues de chaleur par l’agence météorologique nationale du pays, Meteo France.

Les départements concernés sont l’Ardèche, la Drôme, les Pyrénées-Orientales, le Rhône, les Alpes-Maritimes, le Gard, l’Hérault, l’Isère et le Vaucluse.

Chaleur bord de merIl est conseillé aux habitants de ces régions d’être très vigilants en raison du risque de conditions météorologiques dangereuses. Les alertes ont été mises à jour à 16 heures le lundi et devraient rester en place au moins jusqu’à 16 heures le mardi. Le mercure devrait atteindre un 36C brûlant près de la ville de Montélimar, dans le département de la Drôme, lundi après-midi. Mais ce ne sont pas les seuls endroits où les gens vont rôtir en France.

A partir de lundi après-midi, les températures dans la plus grande partie du pays devraient dépasser les 30°C, et la ville de Grenoble dans les Alpes françaises devrait atteindre 35°C.

Et à partir de mercredi, les choses vont devenir encore plus chaudes, avec des « conditions anticycloniques » — un phénomène météorologique qui voit une circulation à grande échelle des vents autour d’une région centrale de haute pression atmosphérique qui peut conduire à un ciel clair et à de l’air plus frais et plus sec — ce qui signifie que le temps sera très sec.

Cela sera particulièrement vrai en Normandie dans le nord-est et la chaleur s’intensifiera au fur et à mesure que la semaine avance, en particulier dans la vallée du Rhône.

Les températures devraient atteindre entre 37C et 39C dans le sud-est, en particulier près de Marseille et pendant la semaine, les températures pourraient même atteindre 40C sur la côte méditerranéenne.

D’ici la fin de la semaine, l’ensoleillement sera généralisé dans tout le pays, et le mercure devrait atteindre 35°C dans la moitié nord du pays. Le site météo français Meteo Villes prévoit une vague de chaleur qui s’installera le jeudi ou le vendredi et durera jusqu’au mardi suivant.

La France a déjà eu sa part de temps chaud jusqu’à présent cet été, le mois de juillet ayant battu des records de température comme le mois de juillet le plus chaud jamais enregistré après 2006 et 1983.

Les températures en juillet en France étaient en moyenne de deux à quatre degrés au-dessus des normes saisonnières.

La semaine dernière, 18 départements ont été mis en état d’alerte pour les vagues de chaleur et à Paris, les navetteurs ont eu recours à l’enregistrement des températures étouffantes sur l’une des lignes ferroviaires les plus fréquentées de la ville.